Vente à emporter au temps de Covid : les règles sanitaires à respecter

La COVID-19 est un virus qui se propage dans la population, particulièrement par le biais d’un contact étroit avec une personne infectée. Certains établissements recevant du public font l’objet d’une obligation de fermeture, mais les activités de retrait de commande et de livraison demeurent encouragées et autorisées. De nombreux restaurateurs souhaitent apporter leur aide aux personnes confinées en cette période de crise sanitaire, dont ils proposent des services de vente à emporter. Mais quelles sont les règles sanitaires d’une vente à emporter ?

Les consignes pour les livreurs 

Il faut nettoyer régulièrement le matériel de livraison, surtout les zones en contact avec les mains, à l’aide de produit d’entretien correspondant à la norme et d’un chiffon ou de lingettes désinfectantes. Le livreur doit prévenir le client de son arrivée et part tout de suite ou s’écarte d’une distance de minimum 2 mètres de la porte après le dépôt du repas. Les livreurs s’assurent du respect de la distance de sécurité d’un mètre entre eux lors de l’attente devant un restaurant. Tout individu symptomatique ne doit pas se rendre sur son lieu de travail. Enfin, les gestes barrières doivent être appuyés en permanence.

Consignes pour les préparations de repas et les restaurateurs

Les règles sanitaires d’une vente à emporter ne servent à rien tant que les préparateurs eux-mêmes ne respectent pas les consignes. Dans ce cas, il faut apporter une attention particulière à la désinfection et au nettoyage de tous les ustensiles et surfaces en contact avec la nourriture. Puis, les sacs qui contiennent les repas doivent être correctement fermés. Toute personne symptomatique ne doit pas se rendre sur son lieu de travail. Et enfin, l’ensemble du personnel doit appliquer les gestes barrières en permanence. Ces derniers doivent être rappelés expressément aux clients, aux livreurs et aux restaurateurs.

Les conditions complémentaires

Il faut saluer sans embrassades et sans se serrer la main, employer un mouchoir à usage unique et le jeter, éternuer ou tousser dans un mouchoir ou dans son coude, et se laver très régulièrement les mains. Pour compléter ces règles sanitaires d’une vente à emporter, il faut préciser que le restaurant est dans l’obligation d’aménager une zone de récupération, différente de la cuisine, pour assurer la récupération du repas sans contact avec la personne chargée de la livraison et la ou les personnes chargées de la préparation. Puis, le livreur place son sac ouvert et le personnel du restaurant dépose le repas immédiatement dans le sac.

Boulangerie pâtisserie : comment bien préparer l’Epiphanie ?
Ouvrir une pizzeria : la matériel qu’il vous faut !